Québec invité à autoriser le financement par l'internet: Alain McKenna, collaboration spéciale, La Presse (Montréal)
November 30, 2012

Inclus dans le JOBS Act du président américain Barack Obama et déjà populaire en Australie et en Angleterre, le financement d'équité par l'internet, à mi-chemin entre le financement volontaire à la Kickstarter et une inscription à la Bourse, a également ses partisans au Québec. L'enjeu: stopper l'exode des cerveaux branchés de la Belle Province.

«Il y a effectivement urgence d'agir, car nous assistons actuellement à une fuite de certains de nos meilleurs entrepreneurs en technologie, qui vont chercher du financement à l'étranger. Ce ne sont pas de grosses sommes, quelques centaines de milliers de dollars tout au plus, mais ça fait la différence», explique Diana Yazidjian, elle-même entrepreneure dans le secteur des médias sociaux et cofondatrice du site Invest Crowdfund Québec, lancé la semaine dernière...

Voirhttp://techno.lapresse.ca/nouvelles/internet/201211/26/01-4597559-quebec-invite-a-autoriser-le-financement-par-linternet.php


Les partisans du crowdfunding pour investisseurs s'organisent

PAR JULIEN BRAULT . Les Affaires  


Invest Crowdfund Canada, chapeautée par la Canadian Advanced Technology Alliance, multiplie les efforts pour promouvoir la légalisation du financement participatif auprès des investisseurs. Le 13 septembre dernier, sa représentante québécoise, Diana Yazidjian, a ainsi rencontré l'Autorité des marchés financiers afin de sensibiliser l'organisme à la cause : «On souhaite être partenaire de l'AMF. On aimerait la sensibiliser aux différents cadres possibles du crowdfunding.»

Voir: http://www.lesaffaires.com/archives/generale/les-partisans-du-crowdfunding-pour-investisseurs-s-organisent/550086