CATA WIT launches program to attract and retain more women in the technology workforce
November 12, 2009

Diversity Challenges Remain in Advanced Technology

CATA WIT Forum

French message follows...

Diversity Challenges Remain in Advanced Technology
CATA WIT launches program to attract and retain more women in the technology workforce

OTTAWA - November 9, 2009 - Today, at Toronto Stock Exchange, representatives from the Canadian Advanced Technology Alliance Women in Technology Forum (CATA WIT) were on hand to open the markets. The event marks the launch of a CATA WIT initiative promoting employer best practices and a web site (www.bringiton.ca) designed to attract women to science and technology careers.

The program takes a three-pronged approach to address inequalities in women's participation in science and advanced technology by focusing on ways to support recruitment, retention and entrepreneurialism. The program was undertaken with the support Status of Women Canada, Ontario Women's Directorate and a number of corporate partners.

Working with CATA WIT, Dr. Wendy Cukier, founder of Ryerson's Diversity Institute and Technology Strategy Consultant organized workshops with women across the country to explore their experiences and to take a fresh look at women in Canada's high tech sector. Over 50 women from all stages of their careers met for roundtables in Halifax, Montreal, Toronto and Calgary, and 250 women were surveyed online. Discussions were also held with Human Resources professionals and executives in a number of technology companies to explore leading practices on diversity and develop tools to promote the importance of diversity.

The findings and recommendations will be published in a report entitled Retaining and Promoting Women: Best Practices in the Canadian Tech Sector 2009. The report provides an analysis of the barriers to women's participation in five science and technology sectors in Canada: Information Communications Technology (ICT); Biotechnology, Energy, Aerospace and Defence. In addition to the survey and roundtables, the study examines the best practices from some of Canada's top employers and provides guidelines and tools to help other companies better identify, retain and promote female talent.

"Talking to women across the country, it's clear that female participation has not improved substantially over the last two decades," said Joanne Stanley, managing director, CATA WIT. "And the issues go beyond workplace challenges, to the training pipeline, where female enrolment in many technology-related disciplines is declining."

Global research suggests that addressing the problem requires an integrated approach that starts young, when girls' self concepts and aspirations are formed. To address this, CATA WIT has launched a new web destination http://www.bringITon.ca designed specifically for girls and young women, with a focus on educating them about careers in advanced technology and providing access to mentors - women who have been successful in these types of careers. Built with partners Helix Commerce and IGLOO, the site was designed and developed with input from girls in the target demographic. TechnoCompetences in Quebec and PartnersInc. will provide ongoing community management of www.bringITon.ca.

Through the site, and in-school posters and outreach campaigns, CATA WIT is working to reach Grade 10 girls - just before they make decisions about their course selection. The goal is to convince them to continue with math, science and computer science.

To help more women connect with careers in technology, the web site will provide a series of informative case studies of successful women leading technology companies. Their challenges and strategies for success as women entrepreneurs and CEO's starting and growing tech companies is captured in a report written by Dr. Barbara J Orser, Telfer School of Management, University of Ottawa entitled Showcasing Women's Leadership in Canada's Advanced Technology Sectors: Strategies to Grow Canadian Technology-based Firms.

Professional development workshops organized by CATA WIT in Montreal, Ottawa, Toronto and Vancouver provided 150 women with training on leadership skills including presentation and negotiation skills and strategies for career advancement.

A series of webinars will be held starting in December to promote strategies and best practices for advancing women and starting technology companies.

About CATA WIT Forum
CATA WIT Forum is a national community network designed to boost women's participation and advancement in the technology sector through professional development, mentorship and networking www.catawit.ca. With regional chapters in Montreal, Ottawa, Toronto and Vancouver, its mission is to help women in technology advance in their careers and succeed as entrepreneurs. CATA WIT's partners include Microsoft, NRC Industrial Research Assistance Program, MTS Allstream, Telfer School of Management, Ryerson, High Road Communications, and Xtreme Productivity.

Media contacts:
Andrea Brasset,
High Road Communications, on behalf of CATA WIT
613 688 1192
abrasset@highroad.com

Emily Boucher,
CATA WIT
613 236 6550
eboucher@cata.ca
 

Forum WIT / Femmes en Technologie de Montreal de l'Alliance CATA

La diversité : un éternel défi à relever dans le secteur des technologies de pointe
FET/CATA lance un programme qui vise à attirer et à maintenir en poste un plus grand nombre de femmes en technologie

OTTAWA, le 9 novembre 2009. - Aujourd'hui, à la Bourse de Toronto, des représentantes et des représentants du forum Technologie au féminin de l'Alliance canadienne des technologies avancées (FET/CATA) ont procédé à l'ouverture des marchés. L'événement marque le lancement d'une initiative de l'organisme visant à promouvoir les pratiques exemplaires d'employeurs ainsi que d'un site Web (www.c-estparTI.ca) conçu pour inciter les femmes à faire carrière en sciences et en technologie.

Ce programme en trois volets s'attaque à la participation inégale des femmes dans le domaine des sciences et de la technologie de pointe en se concentrant sur les moyens de favoriser le recrutement, le maintien en poste et l'entrepreneuriat. Il a été mis sur pied avec l'aide de Condition féminine Canada, de la Direction générale de la condition féminine de l'Ontario et de diverses entreprises partenaires.

En collaboration avec FET/CATA, Wendy Cukier, doyenne associée de l'École de gestion Ted Rogers, a rencontré des femmes des quatre coins du pays pour examiner leurs expériences respectives et jeter un regard nouveau sur la situation des femmes en technologie de pointe au Canada. Plus de 50 d'entre elles à différentes étapes de leur cheminement professionnel ont participé à des tables rondes à Halifax, à Montréal, à Toronto et à Calgary, et 250 ont répondu à un sondage en ligne. De plus, des discussions ont été tenues avec des directrices et des directeurs des RH d'un certain nombre d'entreprises de technologie afin de renforcer l'importance de la diversité et d'en apprendre davantage sur leurs programmes de diversification respectifs.

Les résultats et les recommandations issus de ces initiatives seront publiés sous la forme d'un rapport intitulé Maintenir les femmes en poste et faire progresser leur carrière : Pratiques exemplaires dans l'industrie de la technologie au Canada en 2009. Ce document analyse les facteurs qui font obstacle à la participation des femmes dans cinq domaines des sciences et de la technologie au Canada : technologies de l'information et des communications, biotechnologie, énergie, aéronautique et défense. En plus des résultats du sondage et des tables rondes, l'étude examine les pratiques exemplaires de certains des plus grands employeurs au Canada et propose des lignes directrices et des outils qui aideront d'autres entreprises à mieux reconnaître leurs employées, à les maintenir en poste et à assurer leur avancement professionnel.

« Nos discussions avec des femmes de partout au pays montrent clairement que la participation féminine ne s'est pas accrue outre mesure depuis 20 ans, a déclaré Joanne Stanley, directrice de FET/CATA. Le problème touche non seulement le milieu du travail, mais aussi le nombre de candidates à la formation, qui diminue sans cesse dans bien des disciplines associées à la technologie. »

Des recherches menées à l'échelle mondiale suggèrent que pour régler le problème, il faut adopter une approche intégrée qui commence très tôt, lorsque les filles nourrissent des aspirations et se forment une image d'elles-mêmes. Pour y arriver, FET/CATA a lancé un site Web (www.c-estparTI.ca) conçu afin de renseigner les adolescentes et les jeunes femmes sur les carrières en technologie de pointe et de leur donner accès à des mentors, en l'occurrence, des femmes qui ont réussi dans ce domaine. Élaboré et mis sur pied en collaboration avec Helix Commerce et IGLOO à partir de commentaires recueillis auprès de filles dans les groupes démographiques ciblés, www.c-estparti.ca sera administré conjointement par TechnoCompétences, au Québec, et PartnersInc.

Au moyen de ce site Web, d'affiches distribuées dans les écoles et de campagnes de publicité, FET/CATA s'efforce de sensibiliser les filles qui sont en 10e année, juste avant qu'elles aient à faire des choix de cours. L'objectif est de les convaincre de poursuivre leurs études en mathématiques, en sciences et en informatique.

Pour aider encore plus de femmes à s'orienter vers des carrières en technologie, le site Web offrira une série d'études de cas instructives sur des femmes qui dirigent avec succès des entreprises du domaine. Dans un rapport traitant de la mise en valeur du leadership des femmes dans les secteurs de la technologie de pointe au Canada et des stratégies de croissance des entreprises de technologie canadiennes, Barbara J. Orser, de l'École de gestion Telfer de l'Université d'Ottawa, fait état des défis relevés par ces entrepreneures et présidentes-directrices générales ainsi que des moyens qu'elles ont employés pour lancer leur entreprise et en assurer la croissance et la réussite.

Les ateliers de perfectionnement professionnel organisés par FET/CATA à Montréal, à Ottawa, à Toronto et à Vancouver ont permis à 150 femmes de recevoir une formation en leadership traitant notamment de compétences en présentation d'exposés et en négociation et de stratégies d'avancement professionnel.

Une série de webinaires pour faire connaître les stratégies et les pratiques exemplaires relativement à l'avancement professionnel des femmes et au démarrage d'une entreprise de technologie commencera en décembre.

À propos du forum Technologie au féminin de la CATA
Le forum Technologie au féminin de la CATA est un réseau communautaire national conçu pour accroître la participation et l'avancement des femmes en technologie au moyen d'occasions de perfectionnement professionnel, de mentorat et de réseautage (www.catawit.ca). Comptant des bureaux régionaux à Montréal, à Ottawa, à Toronto et à Vancouver, il a pour mission d'aider les femmes qui travaillent dans le domaine à avancer dans leur carrière et à réussir comme entrepreneures. Parmi les partenaires du forum figurent Microsoft, le Programme d'aide à la recherche industrielle (PARI) du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), MTS Allstream, l'École de gestion Telfer, l'Université Ryerson, High Road Communications et Xtreme Productivity.

Personnes-ressources pour les médias :
Andrea Brasset,
High Road Communications, au nom de FET/CATA
613 688 1192
abrasset@highroad.com

Emily Boucher,
FET/CATA
613 236 6550
eboucher@cata.ca

Partenaires Nationaux
CATA WIT Forum National Partners:
National Sponsors