May 31, 2017

Un état de la situation de l’automatisation du secteur manufacturier au Québec: CATAAlliance

communiquedepresse

MONTRÉAL ÉCONOMIQUE EN BREF 31 MAI 2017 AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL Service du développement économique Ville de Montréal 

L’Alliance canadienne pour les technologies avancées (CATA) a récemment publié une étude intitulée Le secteur manufacturier avancé qui présente les résultats d’une enquête sur l’automatisation du secteur manufacturier au Québec. L’analyse estime qu’il existe 7 300 robots dans la province, qui ont nécessité des investissements totaux de 1,5 milliard de dollars et que près du tiers des entreprises manufacturières disposerait de robots.

Le niveau d’automatisation des entreprises de fabrication est cependant inégal. Plus de la moitié de celles-ci n’ont que peu ou pas intégré cette technologie, ce qui porte à conclure que le Québec accuse un retard significatif par rapport au reste du Canada, selon l’étude.

Or, seul un faible nombre d’entreprises québécoises prévoit s’équiper de robots ou de s’automatiser dans les prochaines années. La très grande majorité des entreprises qui indiquent vouloir acquérir de l’équipement automatisé sont celles qui possèdent déjà de tels équipements (84 %).

La CATA conclut en soulignant que « l’industrie manufacturière doit être réhabilitée par tous les moyens disponibles » et en affirmant qu’il « est urgent de faire une promotion systématique de l’industrie ». Dans cet esprit, le rapport propose onze orientations pour stimuler la reprise du secteur. Source : Alliance canadienne pour les technologies avancées, Le secteur manufacturier avancé – Enquête sur l’automatisation du secteur manufacturier au Québec, avril 2017.